Antonio Fiori : L’Amérique renforcée par la crise

Pour que je puisse raisonner jusqu’au bout certains actes moraux dépassant la morale moyenne et scientifique, pour que je puisse les déduire rigoureusement de principes philosophiques ou religieux, il faut que ces principes soient eux-mêmes posés et déterminés. On retrouverait en architecture, au sein même de cette immobilité saisissante, certains effets analogues à ceux du rythme. Cependant les aliments qui auraient été recherchés à une époque sont devenus vulgaires à une autre époque, et le régime qui suffit à un lazzarone soumettrait un Hollandais à la torture. A l’heure où les entreprises doivent ouvrir leurs systèmes d’information à leurs clients et partenaires, à l’heure où l’Internet en mobilité est une obligation d’existence (voire de survie, La Redoute vient malheureusement de le démontrer…), la sécurité des informations et donc du patrimoine de l’entreprise, est crucial. Mais l’intelligence reconnaîtrait-elle la supériorité de la morale qu’on lui propose, étant donné qu’elle ne peut apprécier des différences de valeur que par des comparaisons avec une règle ou un idéal, et que l’idéal et la règle sont nécessairement fournis par la morale qui occupe déjà la place ? On voit qu’il est très aimé. Comment aussi ne pas être surpris dans un tel contexte de voir nos jeunes entreprises et start-ups faire le choix en fin de compte de la délocalisation ? Elle va stagner pendant deux ans avant de redémarrer pour atteindre un pic courant 2002. Leur taux d’imposition réel, au sens économique du terme, atteint donc 54,2 %. Mais, au contraire, selon ce qui vient d’être exposé, l’idée de la raison des choses et les conséquences qu’on en tire supposent souvent qu’on a fait abstraction de l’ordre suivant lequel des phénomènes irréguliers et accidentels se sont produits dans le temps, pour ne considérer que des résultats généraux, dégagés de l’influence de ces causes accidentelles et de leur mode de succession chronologique, ou les conditions d’un état final et stable, pareillement indépendantes du temps ; en un mot pour arriver à une théorie dont le caractère essentiel est d’être affranchie des données de la chronol Réduis­ez la matière à des atomes en mouvement : ces atomes, même dépourvus de qualités physiques, ne se déterminent pourtant que par rapport à une vision et à un contact possibles, celle-là sans éclairage et celui-ci sans matérialité. Pour y remédier, l’Institut Montaigne liste 12 propositions afin, notamment, de remettre en cause cette « centralité » de la loi et de construire progressivement un droit du travail plus souple. La perspective des élections européennes est certes une opportunité à saisir, mais ne nous berçons pas d’illusions : le débat ne sera pas clos de sitôt. Comme tous les grands optimistes, ils ont commencé par supposer résolu le problème à résoudre. Le doute sur l’inconnaissable, à lui seul et en tant que simple suspension de jugement, pourrait-il en aucune façon limiter la conduite ? Allez donc l’écrire sur les murs des églises, le récit des douleurs qu’ont causées ces monuments funèbres ; allez donc les graver sur leurs pierres, les noms des misérables qu’ont tués ces édifices d’imposture, ces repaires du désespoir ! La qualité initiale des institutions semble être un élément clef de la façon dont ces ressources profitent à certains pays et nuisent à d’autres. Et elle a imprégné, au temps de sa popularité, l’évolutionnisme des savants. Un coup d’œil jeté sur le système nerveux des Arthropodes et sur celui des Vertébrés nous avertit des différences. Mais mécanisme et finalisme passeraient, l’un et l’autre, à côté du mouvement, qui est la réalité même. La finalité de la piraterie moderne est parfois proche de celle des actions corsaires. Entre nous soit dit, cela ne me faisait pas grand mal, car il s’agissait de dents qui seraient tombées d’elles-mêmes ; mais je n’étais pas encore installé dans le fauteuil à bascule que je poussais déjà des cris épouvantables, pour le principe. La certitude n’a jamais nui à la spéculation, ni même au rêve, la connaissance des faits réels à l’élan vers l’idéal, la science à la métaphysique : le moissonneur, ramassant avec soin en son grenier les gerbes qu’il a recueillies et comptées lui-même, n’a jamais empêché le semeur de s’en aller la main ouverte, l’œil tourné vers les moissons lointaines, jeter au vent le présent, le connu, pour voir germer un avenir qu’il ignore et qu’il espère. Car s’il y a des modifications dans les choix alimentaires, il n’y a pas seulement des effets observés sur la santé mais aussi sur l’environnement. La croissance économique mondiale se territorialise : ce sont des métropoles puissantes et des districts régionaux dynamiques qui concentrent la création de richesses dans tous les pays du monde. Elle peut même n’avoir été découpée dans l’ensemble de la réalité que pour la commodité du discours et ne pas constituer effectivement une chose, se prêtant à une étude indépendante. Leur aversion pour la chair de la bête malpropre porte au contraire ce caractère particulier ressemblant à une antipathie instinctive, que l’idée de malpropreté, quand une fois elle a pénétré bien avant dans les sentiments, semble toujours exciter même chez ceux dont les habitudes personnelles ne sont nullement d’une propreté scrupuleuse. Un être humain peut toujours changer d’avis et de comportement, il peut même être névrosé ou avoir des problèmes d’identité déclare Antonio Fiori . Les inégalités sont devenues une énorme « fuite » dans notre circuit économique, et cette fuite appelle un colmatage robuste. Elle couvre différents aspects, dont notamment la prise en compte et l’application par les entreprises, sous peine d’amendes, de la sécurité des informations.