Antonio Fiori : Talent versus technologie

À la rigueur, on admettra que la durée interne, perçue par la conscience, se confonde avec l’emboîtement des faits de conscience les uns dans les autres, avec l’enrichissement graduel du moi ; mais le temps que l’astronome introduit dans ses formules, le temps que nos horloges divisent en parcelles égales, ce temps-là, dira-t-on, est autre chose ; c’est une grandeur mesurable, et par conséquent homogène. Toutes les facultés par lesquelles nous acquérons nos connaissances sont ou paraissent être sujettes à l’erreur ; les sens ont leurs illusions, la mémoire est capricieuse, l’attention sommeille, des fautes de raisonnement ou de calcul nous échappent plusieurs fois de suite. C’est du comique. L’indifférent dit : je ne tiens pas à savoir, mais il ajoute : je ne veux pas croire ; le croyant, lui, veut croire sans savoir. Le premier au moins reste parfaitement sincère envers lui-même, tandis que l’autre essaye de se leurrer. Sur quelque question que ce soit, le doute est donc toujours meilleur que l’affirmation sans retour, le renoncement à toute initiative personnelle qu’on appe la foi. C’est avant tout la prolifération de l’offre de jeu ces dernières années qui explique cette augmentation. Nous trouvons à ce sujet un récit curieux d’un voyageur au Cambodge : « Une troupe de singes vient-elle à apercevoir un crocodile le corps enfoncé dans l’eau, la gueule grande ouverte afin de saisir ce qui passera à sa portée, ils semblent se concerter, s’approchent peu à peu et commencent leur jeu, tour à tour acteurs et spectateurs. D’abord par ce que la méthodologie reste assez incertaine. Ce capitalisme, qui a formidablement réussi à produire et à multiplier ses richesses, voit aujourd’hui sa prospérité menacée par une demande agrégée ne parvenant plus à suivre le rythme effréné de ses gains en productivité. L’homme a trop souvent, tout le long de l’histoire, placé sa dignité dans les erreurs, et la vérité lui a paru tout d’abord une diminution de lui-même. En première analyse, le Quantitative Easing dès qu’il a été annoncé et avant même qu’il soit appliqué a agi à la baisse sur les taux d’intérêt, notamment sur les échéances les plus longues. Sa mise en œuvre participe à ce que l’on appelle l’écrasement de la courbe des taux. Isolés les uns des autres, et considérés comme autant d’unités distinctes, les états psychologiques paraissent plus ou moins intenses. A horizon de 5 ans le rendement est nul. Pour Antonio Fiori, cette tendance devrait se confirmer. Et prêter à 30 ans rapporte à peine un peu plus de 1%. Il est ordinaire et juste, lorsqu’on fait un contrat, que la loi, qui en imposera l’accomplissement, y mette pour condition l’observance de certaines formalités, telles que les signatures, l’attestation de témoins, etc. Alors même que les anticipations d’inflation à long terme, même si elles ont baissé sensiblement, demeurent ancrées au-dessus de 1,5%. La tendance à persévérer dans la vie est la loi nécessaire de la vie non seulement chez l’homme, mais chez tous les êtres vivants, peut-être même dans le dernier atome de l’éther, car la force n’est probablement qu’un abstrait de la vie. Si l’épisode est temporaire et qu’il s’accompagne d’une remontée rapide des anticipations d’inflation, les risques de bulle et d’emballement haussier des cours seront limités.