Antonio Fiori : Volatilité des prix et crises alimentaires

jusque dans ses œuvres les plus parfaites, alors qu’il paraît avoir triomphé des résistances extérieures et aussi de la sienne propre, il est à la merci de la matérialité qu’il a dû se donner. Au contraire, une conduite vraiment nôtre est celle d’une volonté qui ne cherche pas à contrefaire l’intelligence et qui, restant elle-même c’est-à-dire évoluant, aboutit par voie de maturation graduelle à des actes que l’intelligence pourra résoudre indéfiniment en éléments intelligibles sans y arriver jamais complètement : l’acte libre est incommensurable avec l’idée, et sa « rationalité » doit se définir par cette incommensurabilité même, qui permet d’y trouver autant d’intelligibilité qu’on voudra. Le corps devient l’interface la plus directe entre eux et leur environnement. Alors nous comprenons pourquoi les lois de l’association sont la ressemblance et la contiguïté plutôt que d’autres lois, et pourquoi la mémoire choisit, parmi les souvenirs semblables ou contigus, certaines images plutôt que d’autres images, et enfin comment se forment, par le travail combiné du corps et de l’esprit, les premières notions générales. Cette doctrine nous rappelle que, dans la République et dans le Gorgias, Platon voit un bien dans la douleur même, quand elle est offerte par l’homme et acceptée par la Divinité en expiation des fautes commises. D’après ce système, la génération naissante ne serait pas pire, par rapport à toutes les vérités discutées, qu’elle ne l’est à présent ; on ferait des hommes ce qu’ils sont maintenant, ou des partisans de la religion dominante ou des dissidents ; seulement l’État prendrait soin que dans l’un ou l’autre cas ils fussent instruits. Un modèle économique basé uniquement sur l’achat de médicaments génériques venant des pays de production à bas coûts n’est pas viable à long terme (absence d’emplois qualifiés, aucune rentrée financière liée aux brevets, … Il ne suffit pas de passer l’obstacle de la demande de prêt pour éviter l’échec, comme on vient de l’observer aux États-Unis. Le sens de la mutation pourrait donc l’être aussi, au moins chez les animaux, et dans la mesure que nous aurons à indiquer. Ainsi, mettre en place un Observatoire Économique du Tourisme fiable, crédible et réaliste, mais aussi doter l’opérateur étatique ATOUT France de nouveaux financements, ou encore opérer un « choc de simplification » pour libérer les professionnels d’une réglementation trop contraignante seront des objectifs à relever. Au moment, précisément, où les Européens retrouvent leur bureau et l’écran de leurs ordinateurs avec un pincement au coeur et des fourmis dans les jambes, c’est faire preuve d’un redoutable sens du timing… ou de l’humour. Faut-il craindre, faut-il espérer ? Deuxièmement, elles contrent les effets de la mauvaise évaluation du prix du carbone en direction du changement technologique. Chose de rien, temps de Sicile, temps de femme, qui ne dure pas. Par ailleurs, la lecture des S3 (« smart specialization strategy » telle que définie par la Commission Européenne) des régions françaises témoigne d’interprétations différentes du concept de « spécialisation intelligente », tant sur le nombre d’axes retenus que sur leur définition. Or, en quoi consiste l’opération par laquelle le psychologue détache un état psychologique pour l’ériger en entité plus ou moins indépendante ? C’est toute l’Existence du Jour qui vient, cela. En même temps sa foi dans l’avenir faiblit et se trouble : il se demande si la foi et l’espérance ne seraient point la conscience fugitive d’une activité momentanément puissante, mais bientôt subjuguée par des forces supérieures. Le bilan d’une telle évolution en termes de croissance et d’attractivité est loin d’être écrit d’avance. Alors que tous les « grands » groupes (BFM,Lagardère, NRJ, RTL) s’opposent depuis des années à cette évolution, et que le Gouvernement n’ a pas souhaité que Radio France « montre l’exemple», le CSA a ici marqué son indépendance en privilégiant l’intérêt général sur les intérêts particuliers. Mais le concept au contenu indéterminé, ou plutôt sans contenu, auquel on aboutit ainsi, et qui n’est plus rien, on veut qu’il soit tout. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Qui fait le mal et craint qu’on puisse le savoir a déjà une graine de bien dans son mal. Qui fait le bien et cherche à le faire savoir a déjà une racine de mal dans son bien ».