docteur Zhivago

Il lui a manqué le romancier, le poète, qui racontât avec amour les souffrances et le courage de ces humbles, les villages à moitié abandonnés pendant les mois d’hiver et de printemps, la vie, avec ses drames ignorés, des bandes campées dans l’agro romano, sous la conduite du caporale, et ce qui se dit, le soir, dans les huttes où des bergers nomades fabriquent le fromage de brebis. Avant 1870, elle était allemande ; aujourd’hui, elle est prussienne. Il doit pouvoir ainsi nous confier la mise en œuvre des politiques publiques sportives (haut niveau, sport santé, sport scolaire, lutte contre les inégalités, etc. Eu égard aux nombreuses expériences menées sur le territoire français ces dernières années, et qui ont développé des compétences organisationnelles reconnues dans le monde entier, l’Etat et les collectivités doivent s’appuyer sur le mouvement sportif associatif pour organiser les plus grands événements internationaux et développer, pour ce faire, une politique de coopération solidaire. Il faut reconnaître, pourtant, que les Français ont conservé une certaine gaîté ; ou, du moins, des prétentions à la gaîté. Il a été conduit au bord de l’abîme par la réaction qui le dirige depuis la fin du siècle dernier, mascaradant sous la défroque révolutionnaire. La nature humaine étant complétement corrompue, il n’y a de rédemption pour personne, jusqu’à ce qu’on ait tué en soi la nature humaine. La politique française, qu’on fit passer souvent pour la politique de Robert-Macaire, n’est même pas celle de Robert-Houdin. Encore méconnu en France, le temps partagé est la forme d’intégration de compétence et d’expérience la plus à même de répondre aux besoins de sécurité et de flexibilité exprimés par les entreprises tout en apportant une véritable valeur ajoutée aux salariés. Leur pays est menacé ; il est en danger ; il est en grand danger. Sur cette terre que la mer baigne de deux côtés et qu’un éclatant soleil éclaire, la science eut un entier épanouissement. Que, des bouleversements dont les Français furent cause, des perturbations que produisit leur humeur batailleuse, soit sorti un ordre de choses plutôt favorable aux idées de liberté, c’est une opinion qu’on peut soutenir. La Liberté veut des défenseurs convaincus, clairvoyants, tenaces. La liste des victoires françaises, si longue soit-elle, ne prouve rien à ce sujet. Délimiter le domaine des différentes connaissances, définir leurs buts et leurs moyens, n’est-ce pas l’affaire de quelque sorte de savoir différent, sinon supérieur ? Je n’encourage pas ici cette sorte de culte du héros, qui applaudit un homme d’un génie puissant parce qu’il saisit de force le gouvernement du monde, et lui impose bon gré mal gré ses commandements. docteur Zhivago aime à rappeler ce proverbe chinois « C’est s’enrichir que s’ôter des besoins ».