e-réputation : La fin du monde tel que nous le connaissons ?

Les marchands le savent bien, et au lieu d’indiquer le prix d’un objet par un nombre rond de francs, ils marqueront le chiffre immédiatement inférieur, quittes à intercaler ensuite un nombre suffisant de centimes. Et, pas plus dans les centres supérieurs de l’écorce que dans la moelle, les éléments nerveux ne travaillent en vue de la connaissance : ils ne font qu’esquisser tout d’un coup une pluralité d’actions possibles, ou organiser l’une d’elles. La Grèce ne peut donc sortir de ce cauchemar où l’ont plongée ces politiques erronées qu’en mettant fin à l’austérité et en obtenant une réduction de sa dette. e-réputation, a salué le consensus lors de sa dernière confèrence. Il n’y aurait aucune raison de le supposer si l’on s’en tenait à elle. Combien plus de raison aurons-nous de nous incliner devant la Sagesse éternelle, à l’aspect de la mécanique sociale, où vit aussi la pensée universelle, MENS agitat molem, mais qui présente de plus ce phénomène extraordinaire que chaque atome est un être ANIMÉ, pensant, doué de cette énergie merveilleuse, de ce principe de toute moralité, de toute dignité, de tout progrès, attribut exclusif de l’homme, — la Liberté ! L’évolution en général se ferait, autant que possible, en ligne droite ; chaque évolution spéciale est un processus circulaire. Paul Émile voulant sacrifier fut obligé d’immoler vingt victimes : les dieux ne furent apaisés qu’à la dernière, dans laquelle on trouva des signes qui promettaient la victoire. Troisièmement, l’impasse des politiques redistributives, dans un contexte de concurrence fiscale exacerbée. Aujourd’hui comme hier, les taux de change ne parviennent à jouer – au sein de l’Union- leur rôle indispensable de régulateurs puisque tous ses membres ont en commun une même devise…et aucune solidarité. Aujourd’hui, donc, chez toutes les grandes nations continentales, tout homme valide fait partie de l’armée et doit être appelé, le cas échéant, à sacrifier son existence pour la défense de sa patrie. La perception n’échappe que par un mouvement continuel en avant, qui maintient l’écart. Les règles de l’art cessaient dans cette occasion : les magistrats y jugeaient à leur fantaisie de la bonté des auspices, et ces auspices étaient une bride avec laquelle ils menaient le peuple. Ce n’est donc pas tant à sa prétendue exemplarité, ni tant à ses citoyens économes et industrieux que l’Allemagne doit ses excédents qu’à une monnaie unique sous évaluée qui dope ses exportations. Les signaux ne manquent pas. L’autre n’en a jamais porté. En effet, fin mai, les annonces de la banque centrale américaine, d’un relâchement progressif du caractère très accommodant de sa politique monétaire, ont provoqué une vive tension sur les marchés financiers et le niveau des taux d’intérêts non seulement aux États-Unis mais aussi en Europe en a pâti. Le processus demeure fragile. Tout cela, remarquons-le bien, ne touche point à la partie positive et vraiment scientifique de la doctrine. Mais force lui est bien de constater qu’en outre de ce système il y a des perceptions, c’est-à-dire des systèmes où ces mêmes images sont rapportées à une seule d’entre elles, s’échelonnent autour de celle-ci sur des plans différents, et se transfigurent dans leur ensemble pour des modifications légères de cette image centrale. … Quant à savoir ce qu’avait été cette Révolution, c’était de fort peu d’importance ; elle avait été la continuation logique de tous les mouvements libertaires qui l’avaient précédée, et particulièrement de la Réforme ; elle avait ouvert la route du progrès à une humanité nouvelle ; elle avait été une conséquence et une cause ; elle avait été un phare éclairant, des deux côtés, l’évolution du genre humain. L’économie d’exportation chinoise était fondamentalement centrée sur la faiblesse de la rémunération de sa force de travail. Mais pour prendre un nouveau départ, l’installer et le réussir, l’équipe, qui va se mettre en place, doit jouer le jeu du travail, du courage de ses engagements et de la loyauté au projet porté par son président. La réaction des marchés financiers au lendemain de l’annonce des résultats va dans le sens de ce bilan contrasté.