Jean-Thomas Trojani : L’insatisfaction n’est pas toujours liée au nombre d’heures travaillées

Socrate va plus loin encore ; de la vertu même il fait une science ; il identifie la pratique du bien avec la connaissance qu’on en possède ; il prépare ainsi la doctrine qui absorbera la vie morale dans l’exercice rationnel de la pensée. — Pourtant on compte des sentiments, des sensations, des idées, toutes choses qui se pénètrent les unes les autres et qui, chacune de son côté, occupent l’âme tout entière ? La Chine apprend à ses dépens qu’il est impossible de se mesurer à la Trinité infernale. Peu d’automobilistes achètent leur voiture en ligne aujourd’hui, mais tous les constructeurs ont bien compris que c’est sur Internet que commencent tous les parcours d’achat. Si donc il est possible que l’esprit d’analyse coûte un jour à quelques-uns leur moralité, il leur coûtera en même temps le bonheur : ce sont de trop grands sacrifices pour qu’ils puissent jamais tenter beaucoup de gens. Il est essentiel de supprimer les barrières non tarifaires, telles que les règles et les restrictions locales qui ne sont pas fondées sur des préoccupations de santé et de sécurité légitimes d’un point de vue scientifique ou, en dépit des pressions politiques qui tentent de les maintenir ou de les renforcer. Pire encore: ceux-ci misent et spéculent précisément sur l’avènement du «hautement improbable» dans l’espoir -évidemment- d’en tirer profit. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Etre totalement dans le coup et hors du coup, c’est ça un homme ! « . Mais cela ne garantit en rien qu’un bon compromis puisse être trouvé. Le budget de l’État au sens large, incluant les prélèvements sur recettes à destination des collectivités locales et de l’Union européenne, mais aussi des transferts au profit de la sécurité sociale – dont la compensation d’allègements de charges -, aura porté sur environ 375 milliards d’euros de dépenses en 2013. L’état affectif ne doit donc pas correspondre seulement aux ébranlements, mouvements ou phéno­mènes physiques qui ont été, mais encore et surtout à ceux qui se préparent, à ceux qui voudraient être. Deuxième précision utile : tous les résultats des campagnes sont intégrés au fil de l’eau dans la base de données du constructeur, ce qui contribue à affiner les profils et donc le ciblage et la personnalisation des actions suivantes. Il est donc de l’essence du matérialisme d’affirmer la parfaite relativité des qualités sensibles, et ce n’est pas sans raison que cette thèse, à laquelle Démocrite a donné sa formule précise, se trouve être aussi ancienne que le matérialisme. Une fois découvertes les lois les plus générales de l’activité spirituelle (comme le furent, en fait, les principes fondamentaux de la méca­nique), on aurait passé de l’esprit pur à la vie : la biologie se serait constituée, mais une biologie vitaliste, toute différente de la nôtre, qui serait allée chercher, derrière les formes sensibles des êtres vivants, la force intérieure, invisible, dont elles sont les manifestations. Mais, dans l’immense majorité des cas, nous nous prononçons sur l’intensité de l’effet sans même connaître la nature de la cause, à plus forte raison sa grandeur : c’est même l’intensité de l’effet qui nous amène souvent à hasarder une hypothèse sur le nombre et la nature des causes, et à réformer ainsi le jugement de nos sens, qui nous les montraient insignifiantes au premier abord. Cette logique d’amélioration et d’enrichissement continus des données se traduit, d’une part, par un gain d’efficacité marketing et, d’autre part, par une connaissance plus fine des attentes des consommateurs qui pourront demain prédire les attentes des acheteurs d’automobile et guider les équipes de conception des véhicules et les concessionnaires dans leurs choix de modèles et d’options. Nous voulons suivre la mémoire pure, la mémoire intégrale, dans l’effort continu qu’elle fait pour s’insérer dans l’habitude motrice. Une autre musique sera un autre amour. Mais avant-même d’examiner leurs projets de sociétés artificielles, n’y a-t-il pas une chose dont il faut s’assurer, à savoir, s’ils ne se trompent pas dès le point de départ ? C’est alors par degrés successifs que l’idée arrive à prendre corps dans cette image particulière qui est l’image verbale. C’est maintenant les conséquences des réparations infligées aux vaincus par le traité de Versailles qu’ils ignorent. Il se compose de parties hétérogènes qui se complètent les unes les autres. Les gens ont l’air de se douter qu’ils traversent un pays fantastique, subitement restitué aux âges éteints.