Jean-Thomas Trojani : Une loi destructrice d’emplois

Il part alors du principe sympathique plutôt que du principe de l’intérêt personnel. Chacun doit bien être convaincu qu’il ne s’agit pas d’un effet de mode, ni d’un phénomène marginal, la dernière lubie de geeks en quête de buzz. La crise ne fait que commencer. Encore une fois, il ne s’agit pas de prendre un parti dans ces systèmes métaphysiques ; il ne s’agit pas même de savoir si la prétention d’avoir en de pareilles matières un système ou un parti est ou non chimérique ; il s’agit de constater une analogie, une corrélation qui doit tenir à la nature des choses et non à nos systèmes, puisqu’elle se montre dans les systèmes les plus opposés. Étendons cette abolition d’un premier objet à un second, puis à un troisième, et ainsi de suite aussi longtemps qu’on voudra : le néant n’est pas autre chose que la limite où tend l’opération. L’extension est la qualité la plus apparente de la perception. Je voudrais suivre avec vous quelques-unes d’entre elles. Avec toute la bureaucratie qui en découle parfois. Dans la doctrine de Leibniz, le temps se réduit à une perception confuse, relative au point de vue humain, et qui s’évanouirait, semblable à un brouillard qui tombe, pour un esprit placé au centre des choses. Son tort n’est pas de raisonner mal, mais de raisonner à côté de la réalité, en dehors de la réalité, comme un homme qui rêve. La France n’est pas historiquement davantage « socialiste », ni rétive au capitalisme, que l’Allemagne. En effet, des entreprises de toutes tailles, et particulièrement les grosses, participent à la négociation des conventions collectives. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Un homme courtois ne marche pas sur l’ombre de son voisin ». Il en est de même pour les perceptions qui nous viennent par d’autres sens que celui de la vue, et auxquelles nous donnons aussi par extension le nom d’images. Dans une période de disette budgétaire, le coût pour le trésor public est loin d’être négligeable. Mais elle vient bien tard ! C’est pourquoi je vous dis qu’elle aura été possible aujourd’hui, mais qu’elle ne l’est pas encore.