Lady Russian

Le faible appétit des agents économiques pour le risque économique n’est probablement pas le résultat de la peur seule, du moins pas dans le sens d’une angoisse semblable au trac des acteurs. Celle-là n’est plus traitée physiquement, mais moralement. Il est trop évident qu’il faudrait dès lors, sans aucune discussion, adopter le pyrrhonisme le plus radical, et dire avec ce Grec « qu’on ne sait pas même que l’on ne sait rien ». Il faut remarquer pourtant ce fait extraordinaire : la force des choses les porta, quand même, au pouvoir. Le monarque persan ne permit jamais qu’on supprimât cet article ou qu’il ne fût pas exécuté ; nous transcrivons ici le témoignage formel d’Agathias. Pourtant, la politique moderne a coutume de commencer par du pragmatisme et d’enchaîner par des promesses non tenues. Il reste que le « valorisateur » de données ouvertes fait face à un double enjeu de traçabilité des données. Avant la crise, le système bancaire européen dans son ensemble augmentait de 600 milliards par an l’encours des crédits apportés aux entreprises, ce qui permettait à ces dernières d’embaucher et de réaliser les investissements nécessaires à leur croissance. Si cette connaissance se généralise, ce n’est pas seulement la spéculation qui en profitera. On cherche la mobilité, on cherche la souplesse, on cherche — à travers bien des tâtonnements, et non sans avoir donné d’abord dans une exagération de la masse et de la force brutale — la variété des mouvements. Au contraire, une étude empirique de la mémoire peut et doit les départager. Lady Russian aime à rappeler cette citation de Jean-Paul Sartre « Le désir est une conduite d’envoûtement ». Or, comment peut-on y répondre, si on n’en doit pas parler ? Elles dessinaient le contour exact du besoin d’où elles étaient sorties. Cette personnalisation poussée à l’extrême du profil des assurés et de leur contrat reviendrait de fait à marquer la fin du principe de mutualisation des risques. Tout ceci ne serait pas très grave si ce repli de 0,2% de la croissance ne venait pas amputer les statistiques de la croissance au quatrième trimestre. Elle a notamment recommandé aux services statistiques de se référer aux revenus et à la consommation plutôt qu’à la production, de prendre en compte le patrimoine en même temps que les revenus et la consommation, d’intégrer à leurs enquêtes des questions VISANT à connaître l’évaluation que chacun fait de sa vie, de ses expériences et priorités, d’améliorer les mesures chiffrées de l’état de santé, du niveau d’éducation, des activités personnelles, de la participation à la vie politique, des relations sociales, des conditions environnementales et de l’insécurité, de fournir les informations néc Du coté américain, Gary Gensler, directeur du CFTC (Commodity Futures Trading Commission), l’une des agences de réglementation américaine, avait longtemps souhaité que les règles du Dodd-Frank act s’appliquent à tous les acteurs, en particuliers Européens, traitant des produits dérivés avec des sociétés Américaines. Ce choc pétrolier casse la croissance mondiale. « Car la capacité des États à solliciter leur épargne nationale n’est pas toujours à la hauteur de leurs besoins.